53 | 2018 Digitalisation et recrutement : perspectives informationnelles et communicationnelles

Sous la direction de Isabelle Cousserand-Blin et Nathalie Pinède

Depuis une vingtaine d’années, les pratiques de recrutement s’appuient toujours davantage sur des outils numériques et depuis une dizaine d’années, sur les réseaux sociaux. Elles se sont diversifiées pour s’inscrire dans une triple dynamique de visibilité, d’attractivité et de sélectivité, qui touche autant les organisations que les individus, autrement dit les recruteurs comme les candidats, chacun désormais attentif à sa réputation. Si cette transformation accroît le niveau d’exigence concernant les informations diffusées et se traduit par de la transparence, elle peut induire une certaine opacité dans le traitement des données numériques. Les changements à l’œuvre mettent en jeu de nouvelles formes interactionnelles et conversationnelles qui interrogent autant le traitement informationnel que le cadre communicationnel. Ce numéro aborde donc la problématique du recrutement à l’aune des dispositifs numériques, tant du côté des employeurs que des candidats, et interroge les logiques de ces formes multiples de mise en visibilité.

Disponible sur OpenEdition.org et Cairn.



Citer ce billet
Hélène Marie-Montagnac (2019, 17 janvier). 53 | 2018 Digitalisation et recrutement : perspectives informationnelles et communicationnelles. Communication, Organisation et Société. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/n6k6