Colloque international LINSEC Aix-en-Provence 13-14 juin 2019

Téléchargez le diaporama de la communication

Les évolutions liées au développement du numérique (Doueihi, 2008 ; Rieffel, 2014) ont profondément bouleversé l’enseignement supérieur et ses modes de communication. L’université relève aujourd’hui de nouveaux défis, qu’il s’agisse de ses modalités d’apprentissage (Devauchelle, 2012 ; Serres, 2012), d’enseignement (Davidenkoff, 2014) ou encore de l’accès aux ressources informationnelles (Pédauque, 2003 ; Liquète, 2014).

En effet, au travers de ses missions d’enseignement et de recherche, elle figure parmi les institutions contraintes à l’innovation (Fichez, 2008) tant sur le plan organisationnel (Alter, 2013) que technologique (Akrich, Callon, Latour, 2006) et pédagogique (Tricot, 2017). Plusieurs décisions politiques, notamment la loi du 22 juillet 2013, encouragent les universités à mieux accompagner leurs étudiants dans la préparation de leur insertion professionnelle. Ces décisions tendent également à donner une place prédominante à l’apprentissage des connaissances et des méthodologies de recherche supplémentaires en matière de savoir-être et de savoir-faire (Dulaurans et al., 2016). Néanmoins, l’un des obstacles à cette réussite se traduit par le décrochage universitaire et la difficulté des primo-arrivants à acquérir les compétences propres au « métier d’étudiant » (Coulon, 1997), à l’instar de la capacité à faire face à la profusion d’information, à la multiplicité des sources ou encore à la diversité des canaux actuels. 

Continuer la lecture

AAC 57 I 2019 I La question européenne dans les organisations

Mis en avant

Coordination

Calendrier

  • Envoi des propositions selon les consignes de rédaction : 15 septembre 2019
  • Retour aux auteurs de la sélection des propositions : 20 septembre 2019
  • Remise de l’article intégral : 9 décembre 2019
  • Retour aux auteurs de l’évaluation par le comité de lecture : 24 janvier 2020
  • Retour des articles définitifs : 28 février 2020
  • Publication du numéro : juin 2020

En 2000, le numéro 17 de la revue Communication & Organisation, « Europe et communication »(Denoit, Galinon-Ménélec, 2000), voyait le jour dans le contexte du lancement de l’Euro, événement révélateur du primat de la dimension économique qui a marqué la construction européenne depuis le Traité de Rome en 1957. En analysant la place et les responsabilités de la communication dans les avancées et les difficultés de la construction européenne, ce numéro interrogeait, d’une part, le rôle des États en tant qu’interfaces entre l’Europe et le citoyen et, d’autre part, les potentialités de dépassement des différences, résistances et réalités nationales disparates dans l’Union européenne. En faisant le constat d’une communication publique européenne technocratique, descendante et fonctionnelle, les contributions de ce numéro analysaient une relation de puissance et d’instrumentalisation du citoyen par les institutions européennes et détaillaient les dangers de l’hégémonie d’une communication technolibérale, du déterminisme technologique, de la non-prise en compte des demandes des citoyens européens et des perceptions inégales du sentiment d’appartenance à l’Europe en fonction des zones géographiques (noyau historique d’Europe de l’Ouest versus pays de l’élargissement ultérieur vers l’Est, pays du Nord versus Méditerranée).

Continuer la lecture