Webinaire : Vulnérabilités et résilience organisationnelles et individuelles – 24 juin 2020 (report du 19 mars 2020)

Mis en avant

Axe Communication, Organisation et Sociétés (COS) Laboratoire MICA (EA 4426) 
Université Bordeaux Montaigne
08h45-17h00

L’accès au webinaire est gratuit sur inscription

 

Équipe organisatrice : L’équipe Communication, Organisation, Sociétés, (COS) du laboratoire MICA s’est donnée pour objectif de développer une approche communicationnelle des mutations organisationnelles et sociales contemporaines. Elle publie en liaison avec les Presses Universitaires de Bordeaux, Cairn et Revue.org la revue Communication & Organisation depuis 1992.

Comité d’organisation : Claire D’hennezel, Delphine Dupré, Nadège Soubiale, Eloïse Vanderlinden, Eloria Vigouroux-Zugasti.

Responsables scientifiques : Valérie Carayol et Nadège Soubiale

Les rapports 2019 du programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ou encore de l’Observatoire des inégalités en France en attestent. C’est dans ce contexte difficile que se déploient des situations de vulnérabilité, identifiées comme devant faire l’objet d’une prise en charge sociale tournée vers l’inclusion, la remédiation, l’accompagnement. Tout un vocabulaire se met en place qui incite à voir, les « publics empêchés », les «  éloignés », les «  décrocheurs » hier qualifiés d’«  exclus » ou de « précaires », ou d’individus « en échec » comme des populations qui doivent trouver ou retrouver le chemin d’une « réinsertion » ou d’une « ré-affiliation » dans des collectifs susceptibles de les soutenir dans leur périple vers une « normalité sociale ». La recrudescence des nouvelles pratiques d’accompagnement institutionnalisées illustre, pour certains, un souci de « moralisation » du capitalisme. Ces pratiques se développent notamment dans le domaine professionnel, et plus spécifiquement dans les organisations au rythme accéléré, non simplement par les évolutions numériques, mais plus largement par la chrono-compétitivité que se livrent les entreprises contemporaines. Que peuvent dire les sciences de l’information et de la communication de cette réalité ? En quoi permettent-elles de décrypter et de concevoir, à la fois ce qui se trame dans la sémantique qui accompagne ces mouvements, ce qui contribue à la fabrique des vulnérabilités, mais aussi ce qui se joue dans les dispositifs de communication et artefacts techniques conçus pour « remédier » à ces situations ? Cette journée d’études sur les vulnérabilités et la résilience organisationnelles et individuelles marque un nouveau moment de travail et d’échanges prolongeant des recherches entreprises dans ce champ depuis 2017 au sein de l’axe COS. A l’aune de problématiques portant sur les dispositifs de communication organisationnelle et de communication publique ou institutionnelle, les communications de cette journée permettront autant de poursuivre les réflexions à partir des résultats de programmes d’études finalisés (sur les questions de vulnérabilisation au travail via le numérique, d’accompagnement et de remédiation, de liens avec les politiques et discours de résilience…) que de présenter de nouvelles perspectives de recherche sur des travaux en cours d’élaboration.

Programme

09h15 – 09h30 : Introduction et mot d’accueil Nadège SOUBIALE (Mcf, MICA, UBM)

09h30 – 10h00 : Catégorisation des vulnérables et politiques institutionnelles de résilience Nadège SOUBIALE (Mcf, MICA, UBM)

10h00 – 10h30 : Le numérique pour remédier à la vulnérabilité des patients ? Géraldine GOULINET-FITÉ (Chargée de mission et doctorante, MICA, UBM)

10h30 –11h : Pause

11h00 – 11h30 : Vulnérabilité et privation de parole : absence des publics vulnérables dans la « politique de cohésion » de l’Union européenne ? Marie-Hélène HERMAND (Mcf MICA, UBM)

11h30 – 12h00 : L’accompagnement comme ressource aux vulnérabilités Maëlle CROSSE (doctorante, MICA, UBM) & Valérie CARAYOL (Pr., MICA, UBM)

12h00 – 13h15 : Pause repas

13h15 – 13h45 : Vulnérabilités et incivilités numériques Aurélie LABORDE (Mcf MICA, UBM)

13h45 – 14h15 : Vulnérabilités et absence d’autonomie numérique Myriam BELBARAKA-NEMAN (doctorante CIFRE MICA, UBM) et Eloria VIGOUROUX-ZUGASTI (docteure, ATER Université Marne-La-Vallée, membre associée MICA)

14h15 – 14h45 : Réinsertion, remédiation et temporalités : le cas d’Envie Gironde Gino GRAMACCIA (Pr. émérite, MICA, UB) & Hélène MARIE-MONTAGNAC (Mcf, MICA, UBM)

14h45 – 15h15 : Pause

15h15 – 15h45 : Cyber harcèlement et vulnérabilités Marlène DULAURANS (Mcf, MICA, IUT Montaigne)

15h45 – 16h15 : Risque et vulnérabilité perçus dans le cadre de la maison connectée Jean-Michel CAMIN (docteur, ingénieur de recherche, Orange, membre associé MICA)

16h15 – 16h45 : Mot de conclusion Valérie CARAYOL (Pr., MICA, UBM)