#CulturesNUM

Mis en avant

5è édition – 23 et 24 janvier 2020

 

Les étudiant.e.s des Masters Communication publique et politique, Consulting et expertise en communication, Stratégie et politique de communication  vous proposent de découvrir une sélection d’ouvrages récemment publiés dans le domaine de la culture et du numérique et leur analyse critique.

Sélection 2020 d’ouvrages présentés et analysés :

  • Bernheim, Aude, Flora Vincent, et Cédric Villani. 2019. L’intelligence artificielle, pas sans elles ! : Faire de l’IA un levier pour l’égalité. Belin.
  • Bergström, Marie. 2019. Les nouvelles lois de l’amour. Paris: La Découverte. 
  • Cardon, Dominique. 2019. Culture numérique. Sciences Po
  • Casilli, Antonio a. 2019. En attendant les robots. Paris XIXe: Le Seuil.
  • Cattaruzza, Amaël. 2019. Géopolitique des données : Pouvoir et conflits à l’heure du Big Data. Paris: Editions Le Cavalier Bleu.
  • Desmurget, Michel. 2019. La fabrique du crétin digital. Le Seuil.
  • Kotras, Baptiste. 2018. La voix du web – Nouveaux régimes de l’opinion sur Internet. Paris: Le Seuil.
  • Mauvilly, Karine. 2019. Cyberminimalisme. Le Seuil.
  • Nissenbaum, Helen, Brunton, Finn, Laurent Chemla, et Elena Marconi. 2019. Obfuscation : La vie privée, mode d’emploi. C&F Editions.
  • O’Neil, Cathy. 2018. Algorithmes : la bombe à retardement. Les Arènes.
  • Patino, Bruno. 2019. La civilisation du poisson rouge: Petit traité sur le marché de l’attention. Grasset.
  • Sadin, Eric. 2018. L’Intelligence artificielle ou l’enjeu du siècle: Anatomie d’un antihumanisme radical. Paris: L’Échappée.
  • Stamboliyska, Rayna, et Stéphane Bortzmeyer. 2019. La face cachée d’Internet Poche. Larousse.
  • Taillat, Stéphane, Amaël, Cattaruzza, et Didier Danet. 2018. La Cyberdéfense – Politique de l’espace numérique. Malakoff: Armand Colin.

Le programme est disponible ICI et vous pouvez vous inscrire sur le site de l’ISIC

53 | 2018 Digitalisation et recrutement : perspectives informationnelles et communicationnelles

Sous la direction de Isabelle Cousserand-Blin et Nathalie Pinède

Depuis une vingtaine d’années, les pratiques de recrutement s’appuient toujours davantage sur des outils numériques et depuis une dizaine d’années, sur les réseaux sociaux. Elles se sont diversifiées pour s’inscrire dans une triple dynamique de visibilité, d’attractivité et de sélectivité, qui touche autant les organisations que les individus, autrement dit les recruteurs comme les candidats, chacun désormais attentif à sa réputation. Si cette transformation accroît le niveau d’exigence concernant les informations diffusées et se traduit par de la transparence, elle peut induire une certaine opacité dans le traitement des données numériques. Les changements à l’œuvre mettent en jeu de nouvelles formes interactionnelles et conversationnelles qui interrogent autant le traitement informationnel que le cadre communicationnel. Ce numéro aborde donc la problématique du recrutement à l’aune des dispositifs numériques, tant du côté des employeurs que des candidats, et interroge les logiques de ces formes multiples de mise en visibilité.

Disponible sur OpenEdition.org et Cairn.